6 juillet 2020
Frédéric de Verville

Du bonheur d’effectuer des réunions en ligne performantes : les Liberating Structures à la rescousse.

La nouveauté, « l’en ligne » imposé

Vous sentez-vous à l’aise avec les réunions en ligne ? Êtes-vous satisfait-e-s  de vos réunions en ligne ? La réponse n’est pas nécessairement oui… Un récent article du Monde « "Franchement, j’en ai ma dose" : le télétravail use de nombreux salariés » est plutôt éloquent dans son titre et la pratique des réunions en ligne n’y est sans doute pas pour rien.

L’expérience du confinement nous a projeté dans une situation de travail inédite pour nombre d’entre nous, en tout cas pour celles et ceux qui ont continué à travailler sans pouvoir se rendre sur leur lieu de travail habituel.

En dehors des considérations pratiques d’adaptation ou d’inadaptation de son espace de travail d’un point de vue physique et technique, il a fallu adopter de façon systématique une collaboration à distance. En plus des multiples outils de communication usuels (mail, téléphone, réseaux sociaux internes et public,…) la « Réunions en ligne » s’est imposée à tous, que les personnes en aient l’habitude ou pas. Et les résultats ne sont pas forcément appréciés de tous.

Ouf, les Liberating Structures sont là !

Pour en revenir au titre de l’article, en quoi les Liberating Structures (LS pour les familiers) peuvent-elles nous aider pour nos réunions à distance ?

Après tout, ces méthodes de travail collaboratif, que j’appellerai des méthodes d’Intelligence Collaborative, ont été pensées et développées pour animer des sessions de travail collectif en présentiel, pour des groupes de quelques individus à plusieurs centaines au besoin.

Les LS nous permettent de facto d’avoir des séances de travail en ligne vraiment productives et satisfaisantes de part la caractéristique principale spécifiée dans leur nom : elles proposent une structuration de la manière d’échanger, de converser et de réfléchir ensemble. La structuration des échanges est l’atout majeur des LS qui induit des bénéfices directs considérables, en ligne comme en présentiel :

  • sollicitation de tous
  • implication de tous
  • libération de la parole
  • respect induit des propos des autres
  • modération des réflexes de domination
  • limitation de la peur de s’exprimer
  • avancement du travail par étapes
  • obtention de résultats
  • sensation d’être productif, de ne pas perdre son temps

et nous pourrions en trouver d’autres !

Les 33 LS sont dûment documentées et répertoriées en libre accès sur les sites liberatingstructures.com et liberatingstructures.fr

Ce qui est tout bonnement magique, c’est que nombre d’entre elles peuvent se transposer facilement à la situation du travail en ligne. Les structures sont conservées et ce sont simplement les modalités des échanges et interactions qui sont adaptées, pour peu que l’interface de visioconférence permette de créer la répartition des participants en sous-groupes de tailles diverses (par 2, 3, 4, ou 5 personnes et plus…) J’ai récemment vérifié de nombreuses fois l'efficacité des LS en tant que facilitateur ou participant au cours de séances de travail, réunions, ateliers, meetups, workshops… Le confinement nous y a fortement aidé 😊.

À mon sens voici une liste de LS tout à fait utilisables en lignes : Impromptu Networking • Min Specs • Discovery & Action Dialogue • 9 Whys • What, So What, Now What • Wicked Questions • Generative Relationships • TRIZ • Drawing Together • Critical Uncertainties • Appreciative Interviews • Purpose-to-Practice • 1-2-4-Tous • Agreement-Certainty Matrix • Ecocycle Planning • User Experience Fishbowl • 15% Solution • Heard, Seen, Respected • Celebrity Interview • Troika Consulting • Design Storyboards • Conversation Café

Par exemple, prenons Troïka Consulting qui utilise un dispositif en présentiel assez contre-intuitif où 3 participants sont amenés tour à tour à recevoir des conseils en tournant le dos aux deux autres. L’efficacité de Troïka tient notamment à cette rupture de positionnement. Dans une modalité « en ligne » il suffira que la personne recevant les conseils coupe sa caméra et masque les vidéos des deux autres personnes. Les résultats obtenus sont tout aussi bluffant qu’en présentiel.

En adaptant par quelques astuces simples les modes d’interactions entre personnes, les Liberating Structures utilisées en ligne restent tout autant efficaces.

Se prémunir des réunions inutiles

Abstraction faite de la situation de télé-travail, les facteurs de multiplication des réunions dans les organisations sont (liste non exhaustive) : le besoin d’exister, d’être en contact direct avec les autres, de se montrer dans le groupe, de montrer que l’on travaille, de satisfaire la hiérarchie, de se conformer à ses habitudes, de s’assurer d’être dans le coup, de se rassurer en contrôlant ses équipes… Les personnes supportent nombre de réunions inutiles par habitude et/ou implicitement pour nourrir ces besoins.

Dans le cas des réunions à distance, ces bénéfices implicites sont grandement atténués voire inexistants. De plus, ce que l’on pourra facilement reprocher aux réunions à distance ce sont le manque d’échange non verbaux, l’absence d’interaction de groupe, le manque de souplesse d’organisation et … une fatigue cognitive en lien avec la focalisation sur l’écran bien supérieure.

L’ensemble rend donc ces réunions bien plus rapidement insupportables lorsqu’on a la sensation de ne rien produire. D’où l’impérieuse nécessité de les rendre utiles aux participants et à l’organisation. Ce qui demande, en surplus des bonnes pratiques usuelles (arriver à l’heure, commencer à l’heure, finir à l’heure, inviter les bons participants…) de faire  correctement 2 choses essentielles :

  1. définir précisément ce que l’on veut obtenir à la fin de la réunion (i.e. savoir où l’on souhaite arriver) et le partager avec les participants
  2. structurer à l’avance la manière dont les échanges et le travail vont s’effectuer. À savoir, choisir les Liberating Structures (ou d’autres méthodes collaboratives que vous connaissez) que vous utiliserez successivement au cours de votre réunion en ligne pour atteindre l’objectif commun.

Vous pourrez penser que ces 2 points sont de façon générale tout aussi importants. Je vous l’accorde mais, si l’on a parfois l’habitude de s’en dispenser pour les réunions en présentiel, ils deviennent critiques pour les réunions en ligne.

Points de vigilance

Derniers points, voici des contraintes techniques inhérentes aux réunions en ligne à prendre en compte : avoir des connexions stables et un débit permettant les échanges vidéos, utiliser le plus possible les caméras pour augmenter les échanges non-verbaux et pouvoir créer des sous-groupes avec la plate-forme de conférence à distance utilisée (Zoom est parfait pour cela).

Vous souhaitant de bonnes séances de travail en ligne !

 

Frédéric de Verville

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 juillet 2020
Du bonheur d’effectuer des réunions en ligne performantes : les Liberating Structures à la rescousse.

Les Liberating Structures nous permettent de facto d’avoir des séances de travail en ligne vraiment productives et satisfaisantes.

3 avril 2019
Inclusion avec les Liberating Structures

Compte-rendu de la conférence Liberating Structures de Seattle 2019, par Frédéric de Verville.

7 mars 2019
Alignement : de la raison d’être à la prochaine action

La méthode Getting Things Done permet un incomparable alignement de la raison d'être et des actions d'une personne, d'une équipe ou d'une société. ll suffit d'utiliser les Horizons d'attention d'une manière précise.

9 mai 2018
Les 3 paradoxes de GTD (et comment s’en sortir)

La mise en place de la méthode GTD (Getting Things Done) rencontre trois écueils principaux, qui peuvent se surmonter en appliquant un principe directeur et une piste d'actions concrètes.

12 décembre 2017
GTD et les responsabilités : le pont entre l'action et la raison d'être

Les Zones de Responsabilités sont un des Horizons d'Attention majeurs de GTD. Pour autant, ils sont souvent méconnus et sous-utilisés.

30 novembre 2017
Du jeu des polarités dans une réunion de gouvernance

Le sujet du jour va concerner l'Holacracy et notamment la réunion de Gouvernance. Cette réunion est celle où les membres d'un même cercle vont travailler collectivement sur la structure de l'organisation. Il se trouve qu'elle est souvent mal vécue au départ à la fois par les participants et souvent par les facilitateurs eux-mêmes. J'aimerais partager aujourd'hui […]

10 novembre 2017
À l'aide ! J'ai trop de réunions. Je n'arrive plus à avancer !

L'avalanche quotidienne de réunions et de courriers électroniques m'empêchent de vraiment mener mes projets à long terme.
Comment est-ce que je peux faire pour avancer sur ce qui compte le plus pour moi sans me laisser happer par ce qui retient trop souvent mon attention ?

30 octobre 2017
Holacracy et GTD : de la gestion de soi à l'organisation collective

Les rapports étroits qui existent entre les méthodes GTD et Holacracy font qu'il est délicat d'être efficace dans la seconde sans pratiquer la première. Par construction.

27 juillet 2017
Partir en vacances dans les meilleures conditions

Partir en vacances pour aller se reposer, c'est bien. Partir l'esprit libre, c'est encore mieux.

Existe t-il des bonnes pratiques permettant de systématiquement au manager de mettre tout son environnement de travail en ordre de manière à partir l'esprit serein sans être inquiété d'une possible mauvaise surprise à son retour ?

Ces bonnes pratiques peuvent être extraites de ce qui s'appelle la Revue Hebdomadaire

Nous voyons ici comment les adapter pour un départ en vacances.

1 juillet 2017
La prochaine action, ou comment s'auto-déléguer

Le concept de la Prochaine Action est fondamental dans GTD et la plupart des gens ont souvent l'impression d'être familiers de la chose. En pratique, c'est une autre histoire.

16 juin 2017
Covey vs. Allen : Complémentarité ou Contradiction

Les "7 Habitudes" et GTD sont deux méthodologies complémentaires qui s'enrichissent l'une l'autre.

5 juin 2017
L'open space stimule la créativité...

L'open space est une entrave majeure à la productivité des personnes en entreprise. Certaines ont trouvé une parade ingénieuse...

24 mai 2017
Un Jour, Peut-être : la liste GTD au potentiel infini

En bon praticien GTD, vous avez une liste de choses que vous aimeriez faire, un jour, peut-être. La fameuse liste « Un Jour / Peut-être » qui porte bien son nom. Comment s'en servir efficacement ?

7 mai 2017
GTD et Pomodoro

Il est également possible d’utiliser d’autres méthodes de productivité avec GTD, notamment lorsqu’il s’agit d’aider à la concentration (Pomodoro). C’est ce point qui va nous intéresser aujourd’hui.

18 avril 2017
GTD : La revue (hebdo) express

La Revue Hebdomadaire est un incontournable de la méthode GTD. C'est également une des habitudes les plus délicates à mettre en place et à conserver dans le temps. Sa durée est souvent invoquée comme le frein principal par les personnes qui s'y mettent.

Certification VeriSelect
Référencé Datadock
Certification Qualiopi
Mentions légales
Politique de confidentialitéConditions générales
In Excelsis S.A.S. au capital de 10.000 €
26 rue du Commandant René Mouchotte, 75014 Paris
RCS de Paris 810 870 998
TVA intracom FR58810870998
Organisme de Formation Professionnelle n° 11755387575
Distributeur exclusif
Référencé Datadock
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram
%d blogueurs aiment cette page :