+33 (0)1 73 01 90 58

Pour avoir eu l’honneur et la grande joie d’être personnellement coaché par David Allen durant mon processus de certification, je peux vous affirmer qu’il y a deux points de la méthode sur lesquelles il ne transige pas : l’inbox zéro et la revue hebdomadaire. Si David vous coache, vous verrez rapidement que, comme il le dit d’ailleurs lui-même :

“Qui ne pratique pas la Revue Hebdo ne pratique pas GTD”

Et il ne partira pas tant que vous n’aurez pas vidé intégralement votre boite email. Je reviendrai sur le second point dans un autre article ; pour celui-ci, je me concentrerai sur le premier. Mur porteur de la méthode, clef de voûte, pilier central, ciment, prenez l’image de construction qui vous parle le mieux, cela décrira ce qu’est la Revue Hebdomadaire GTD. En version courte, il s’agit tout simplement de passer en revue tous vos engagements professionnels et personnels actuels, pour s’assurer qu’ils demeurent pertinents et rester à jour vis-à-vis d’autrui comme de vous-mêmes. En version plus longue, il s’agit d’une simple checklist en 11 points, que vous pourrez trouver disponible au téléchargement (sur la page du site eCommerce de GTD France – c’est cadeau !).

GTD : une Revue Hebdomadaire en 11 points

Les 11 points de cette revue peuvent paraître un peu arbitraires, et pourtant ils sont le résultats de plusieurs années d’essais et de retour d’expérience. Il n’y a pas de hasard dans leur présence non plus que leur ordonnancement. La partie “mise au clair” est destinée à vous permettre de clarifier ce qui pourrait encore retenir votre attention en créant “de la tension” (oui, il y a un jeu de mot) inutile dans votre esprit : ainsi on commence par rassembler ce qui traîne et vider les banettes et boites de réception afin d’avoir un plan de travail clair et net, puis on effectue un mini-balayage mental de ce qui nous resterait encore à l’esprit (nous sommes humains, il y a souvent des choses qui se promènent…). Notez que certains praticiens rencontrent là leur premier écueil : ils passent tellement de temps à vider les boîtes de réception que le temps dévolu à la Revue est quasiment expiré. Seule solution : vider ces boîtes plus régulièrement ! En début de revue, cette partie ne dépasse généralement pas 5 minutes.

Ensuite vient le moment de se mettre à jour en passant toutes les listes en revue. Dans l’ordre indiqué, s’il vous plaît. Il ne s’agit pas de maniaquerie de la part de la méthode, mais bien plutôt d’économie de charge mentale (toute la méthode GTD, si on la comprend bien, n’est qu’une ode au “juste effort” -qu’on peut lapidairement résumer par le principe du fainéant : ne faire plusieurs fois que ce qui nous plaît). On revoit donc les listes d’action, puis le calendrier (J-15, J+15 ou plus), puis la liste des “en attente”, puis la liste des projets. Pourquoi revoir la liste des projets après les actions, calendrier et “en attente” ? Pour une raison psychologique et physiologique assez simple : vous repérerez immédiatement un projet qui n’a ni action, ni rien de prévu sur le calendrier, ni de choses dont vous êtes en attente, tout simplement parce que vous n’aurez rien vu juste avant qui se rapporte à ce projet (il n’y a rien qui y soit rattaché dans votre mémoire à court terme). Tous les autres seront un peu familiers. Reste à revoir enfin toute liste qui nous est pertinente (procédure, recettes, tout ce qui nous facilite la vie au quotidien).

Quand vous en serez là, vous serez à jour et vous aurez un tel sentiment de contrôle sur vos engagements que votre cerveau va inévitablement vous proposer d’autres choses à faire ou mettre en route. C’est le moment idéal pour revoir la liste de ce qu’on aimerait faire “un jour peut-être”, et d’être créatif et innovant !

La Revue Express

Une Revue Hebdo effectuée en bonne et due forme sur les plans personnels et professionnels peut prendre de 1h à 1h30. C’est parfois trop long. Or, il est préférable d’en faire tout de même un peu, plutôt que pas du tout ; c’est pourquoi il est possible dans certains cas où le temps est très compté, de procéder à une revue “express”. L’idée est toute simple : on veut juste rester dans le jeu, au milieu du maelström. Dans ce cas, on va tout simplement se concentrer sur la partie “mise à jour” : actions, calendrier, en attente, et projets. En revoyant ces quatre types de liste, vous vous assurez de rester à jour et du fait que vos listes sont toujours pertinentes au fil du temps. GTD ne fonctionne que parce que vous avez confiance dans vos listes, et vous aurez confiance dans vos listes si (vous les utilisez…, et si) elles sont tenues à jour. Ces 4 types de listes sont le noyau dur non-négociable d’une revue hebdomadaire. En les revoyant, en vous assurant que vos listes d’actions (classées par contextes) ne contiennent que des actions pertinentes, que votre calendrier ne laisse pas passer d’échéance et sert de voiture balais du passé, que vos délégations et les choses dont vous restez en attente de la part des autres ne sombrent pas dans l’oubli, et que tous vos projets avancent toujours dans la bonne direction et avec une action pour cela, vous maintenez le cap en toutes circonstances.

Un des indicateurs principaux de la bonne maîtrise de GTD est la régularité de la revue hebdomadaire, et la capacité à s’accrocher aux principes de la méthode d’autant plus que l’environnement extérieur est chaotique. En pratiquant cette Revue Express, vous pourrez plus facilement éviter le débordement et le stress associé. J’ai même connu des personnes pour qui ces 4 points sont ceux qui leur ont permis d’installer, ensuite, une Revue Hebdomadaire standard en 11 points dans la durée.

%d blogueurs aiment cette page :